4.8.05

 

la neige d'abbas

.
.
.
Un poulain blanc
sort du brouillard
et disparaît
dans le brouillard
.
.
.
.
Il neige
il neige
il neige
le jour s'achève
il neige
la nuit
.
.
.
.
Les pas d'un homme dans la neige
Qu'est-il allé chercher
Reviendra-t-il
par le même chemin
.
.
.
.
Le cimetière
tout entier
recouvert par la neige
Seule a fondu
la neige sur trois tombes
toutes trois jeunes
.
.
.
.
La neige
fond vite
et bientôt s'effacent
les traces des passants
petits et grands
.
.
.
.
La blancheur de l'oiseau
se perd dans les nuages blancs
un jour de neige
.
.
.
.
(Abbas Kiarostami. Avec le vent. Traduit du persan par Nahal Tajadod et Jean-Claude Carrière. POL editeurs)
.

Comments: Publica un comentari a l'entrada

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?